Environnement

Vous êtes ici : Vivre à Rémire-Montjoly Environnement

 

" Votre Délégué à l’Environnement et au Développement Durable : vous appelle au geste poubelle et au Réflexe déchetterie

Un peu d’histoire

Pendant plusieurs siècles, quand quelqu'un avait des ordures, l'expression « tout-à-la-rue » était omniprésente. Imaginez ce que ça pouvait avoir l'air, et dire que de nos jours si nous n'avons pas les bons sacs ou si vous sortez vos poubelles trop tôt, vous pouvez avoir une amende.

Tanné de cette habitude, François 1er instaura en 1531 les paniers à ordures et la taxe de ramassage, mais ce n'est qu'en 1884 que le préfet Eugène Poubelle les rend obligatoires. Agacés par cette obligation, c'est à ce moment que les parisiens ont décidé de baptiser le panier à ordure « poubelle ».

Eugène Poubelle fut préfet de la Seine (Paris) de 1883 à 1896. Le préfet de la Seine était très influent à une époque où la fonction de maire avait été mise entre parenthèses à Paris. Il était notamment chargé de l'administration courante. C'est ainsi qu'il fut amené à prendre un arrêté en date du 7 mars 1884 qui obligeait les propriétaires d'immeubles à mettre à disposition de leurs locataires des récipients communs, munis d'un couvercle et d'une capacité suffisante pour contenir les déchets ménagers. Cette prescription a amélioré de manière considérable l'hygiène des foyers de la capitale. En effet, le nombre d'habitants à Paris - avoisinant les deux millions - et la présence de nombreux immeubles collectifs rendait indispensable l'organisation d'un ramassage régulier. Les Parisiens prirent l'habitude de désigner les réceptacles à ordures du nom du préfet Poubelle.

La définition de la « poubelle » fut insérée dès 1890 dans le supplément du Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle.

Eugène Poubelle fut également à l’origine de la mise en route du tout-à-l’égout, concept qui suite à la dernière résurgence du choléra, en 1892, gagna la faveur du public.

Cela lui permit, en 1894, de faire passer un arrêté imposant aux propriétaires de raccorder leurs immeubles au réseau d'égout et de payer les frais d’exploitation afférents à la collecte de leurs eaux usées.

Les « poubelles » du préfet ont traversé les générations et font partie intégrante de notre environnement et de notre quotidien.

Le décret de Monsieur Poubelle en 1884 :

"Il devient désormais interdit de jeter par les fenêtres, tant de jour que de nuit, aucune eaux, urines, matières fécales et autres ordures sous peine de trois cents livres d’amende".Ce règlement, que l’on croirait être édicté dans le plus profond Moyen Age, remonte à 1870 : tout juste 139 ans. Depuis les choses ont fort heureusement évolué »

Adopter le geste poubelle, c’est en tant que citoyen, respecter et protéger son environnement.

C’est aussi, rappeler à nos voisins, que la terre est en danger, si nous ne changeons pas de comportements.

La préservation de notre environnement garantit un héritage sain et sûr à nos enfants et à nos petits enfants.

Adoptez la déchetterie de Rémire-Montjoly pour vous débarrasser de vos déchets.

Les déchets sont triés et déposés dans des bennes séparées. Les toxiques sont récupérés à la déchetterie et expédiés En métropole pour leur traitement.


Gardons notre Commune propre.