Contrat Urbain de Cohésion Sociale

Vous êtes ici : Vivre à Rémire-Montjoly Solidarité - Action sociale - Santé Contrat Urbain de Cohésion Sociale

 

Présentation

Comme la majorité des collectivités, la Commune de Rémire-Montjoly s’est inscrite dans une ambition forte de mener une politique de solidarité, de tranquillité publique et de développement en direction des quartiers de la qui cumulent des difficultés sociales, urbaines et économiques les plus importantes.

Pour faire suite au Contrat de Ville (2000-2006), la Municipalité de Rémire-Montjoly a décidé de prolonger cette dynamique urbaine et sociale avec l’État et les partenaires institutionnels de la politique de la ville à travers le CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE (CUCS) pour la période de 2007 à 2012.

Le CUCS a pour but de poursuivre et de renforcer l’action publique locale en faveur des territoires prioritaires, dans les domaines de l’éducation, de la citoyenneté, de la santé, du cadre de vie, de l’emploi, de l’accès à la culture, aux droits et aux services publics et de la prévention des risques majeurs.

Il se veut aussi d’être à l’écoute tant des porteurs de projets et acteurs de terrain que des partenaires institutionnels. C’est dans cette logique de partenariat et de co-production que le cadre du CUCS sera enrichi au sein de la collectivité de Rémire-Montjoly.

L’objectif principal pour la Municipalité et l’Elue déléguée c’est de coordonner l’ensemble de ses moyens pour agir de manière plus cohérente dans les quartiers concernés.

Rappel : caractéristiques et objectifs du CUCS de Rémire-Montjoly

L’objectif général des CUCS vise à lutter contre la ségrégation urbaine et les déséquilibres sociaux au sein de chaque commune.

Lors de la contractualisation du CUCS le 15/09/07, certains espaces à Rémire Montjoly apparaissaient en dissonance et relevaient plus d’une qualification en termes de « quartiers sensibles ». Parmi les espaces ainsi identifiés, trois secteurs ont retenus une attention toute particulière :

Compte tenu des réalités socio-économiques propres à chaque quartier, la stratégie d'intervention du CUCS de Rémire Montjoly distingue deux niveaux de priorité.

Priorité 1 :

quartiers pour lesquels les moyens humains et financiers mobiliés sont importants. Mise en place d'actions de "consolidation", "d'accompagnement" ou de "développement".

Priorité 2 :

quartiers nécessitant une intervention plus fine avec un recueil de données et analyse "préopérationnelle". Mise en place d'actions "d'urgence".

Ainsi définis, on distingue la résidence « Arc en Ciel » et les Ames Claires qui relèvent de la priorité 1 et le chemin Tarzan de la deuxième typologie.

Le CUCS de Rémire-Montjoly appliqué au quartier des Ames Claires a pris en considération la politique de réhabilitation que souhaitait développer la SAHLM sur son parc immobilier ainsi que la convention de gestion urbaine de proximité signée avec la Mairie.

Les actions du CUCS ont été mises en place en étroite collaboration avec ce partenaire.

De la même manière, la stratégie d'intervention sur la BP 134 a tenu compte de la RHI lancée dès l’année 2007. Par ailleurs, selon des modalités administratives et financières, l'équipe opérationnelle du CUCS fut directement associée dans la mise en œuvre du volet social de la MOUS de l’opération.

Enfin, les actions envisagées sur le Chemin Tarzan ont été en anticipation d’interventions urbaines plus lourdes qui interviendront dans quelques années.

Plus généralement, la stratégie d’intervention globale du CUCS de Rémire Montjoly, s’est appuyée sur les thématiques arrêtées par la DIV, tout en tentant de créer une synergie fonctionnelle et organisationnelles entre les différentes actions menées particulièrement de façon transversale.

Les objectifs fondamentaux du CUCS de Rémire-Montjoly

Coordonnées :

Délégation à la Politique de la ville et à l’Intégration
Délégué : Madame Mylène MAZIA